Back to top

Programmation 2017

LIGNE ARTISTIQUE

        Pour cette 12ème édition du festival des Marmites Artistiques, les étudiants du Master 2 Conduite de projets culturels developpent une thématique sur la maison à travers la déclinaison d’espaces symboliques : la chambre, le salon, la salle à manger, la salle de bain, le grenier, le jardin et la terrasse. Chaque espace aura une identité visuelle singulière affirmée. Chaque lieu sera prétexte à des rendez artistiques précis mais aussi à des thématiques et problématiques universelles. Le fil rouge qui relie toutes ces pièces est le lien entre la façade d’une maison et ce qui s’y passe réellement. L'esprit est simple : Que chacun se sente « Comme à la maison », que tous se baladent et prennent le temps de se poser pour découvrir les univers des « invités spéciaux » qui seront présents. Pendant trois jours, que les espaces de la Maison Des Étudiants se transforment en pièces d’une grande maison où ont lieu des manifestations artistiques, des ateliers participatifs, des spectacles et expositions. Le soir, nous vous donnons rendez-vous à La Bassecour pour des soirées concerts !

 

 Le mot de la prog' dans le programme papier :

 " Dans le calendrier : Mercredi 5 avril, nos invités arrivent pour trois jours.

- Tu t’es fait tout beau j’espère ? Tu es prêt ? Tu as tout rangé?

- Oh, j’ai fait de mon mieux surtout, j’ai planqué les vieilleries, et le reste. Toi qui a tout manigancé encore, t’es sûr qu’ils sont si sympas que ça ?

- Sympas je ne sais pas, mais tout est bloqué depuis des mois, on ne peut plus dire non maintenant ! Tu verras, ça va être trois jours de bonne humeur et d’amour!

- Je suis obligé de rester ? En début d’après midi tu sais que mon moment sieste, c’est sacré!

- Tu ne vas pas recommencer avec tes habitudes, il n’y a pas que toi dans cette maison! Partage un peu. Et je te le dis, ce sont des invités spéciaux !

- Là, nous sommes d’accord. Dans le jardin, j’ai croisé un mec avec des instruments étranges et une autre avec une caméra qui filmait la lumière. Pourquoi ?

- Pourquoi pas, justement !

- Bon de toutes manières, le voisin m’a dit que si je voulais être peinard, je pouvais aller chez lui. Et au pire du pire, y’a le garage, ils vont venir m’enquiquiner jusque dans mon garage quand même?

- Euh eh bien, à ce propos justement… Je me suis permise de leur donner ta chambre. Le salon c’est bien pour discuter ou écouter de la musique, mais plusieurs d’entre eux ont aussi adoré l’ambiance festive du garage pendant la visite, alors… Bref, ils vont tout squatter, voilà…que ça te plaise ou non !

- Ah bah d’accord, c’est comme ça qu’on est chez soi? On peut pas être tranquille avec son silence, sa poussière et ses rêveries ?

- Eh bien si justement, tu verras. Chut, c’est eux qui arrivent ; enlève moi cette mine de blasé, et souris ! "