Back to top

Les politiques culturelles de la ville de Nice

Chargé de mission marketing culturel pour la ville de Nice - Intervenant à la Faculté de Lettres de l’Université de Nice Sophia-Antipolis - « Art Communication Langage ».

Coordinateur pour l’organisation de notre voyage à Nice, Gérard Priebe nous a permis de rencontrer de nombreux professionnels et de rendre compte de la réalité du fait culturel local.

Accompagnateur dans nombres de nos visites, il a lui aussi répondu à nos questions et nous a présenté son action sur le terrain niçois.

Gérard Priebe est un fervent défenseur des musées niçois. Avec ses 10 musées, la Ville de Nice est détentrice d’un important héritage lié à son histoire, à la genèse de ses traditions locales et aux arts. Le Musée des Beaux-arts abrite des collections couvrant la fin du XVIème siècle jusqu’au milieu du XXème siècle, le Musée Matisse présente l’une des plus importante collection(s) mondiale du peintre éponyme, le Musée Marc Chagall dédié à l’œuvre d’inspiration religieuse prend la forme d’une monographie de Chagall. Un patrimoine considérable que la politique culturelle de la Ville de Nice a décidé de rendre accessible à tous par la voie de la gratuité depuis le 1er juillet 2008. Une démocratisation qui permet aux musées de renouer avec les jeunes publics, le public local et le public touristique.

Toutes nos rencontres se sont avérées très enrichissantes et nous tenons à le remercier chaleureusement pour sa participation à notre voyage d’étude.

Festival de jazz

Le Nice Jazz Festival n’est pas un simple festival dont la vocation serait de promouvoir les tendances jazz actuelles. C’est une véritable institution, un rendez-vous incontournable pour tous les mélomanes de jazz dont la genèse singulière et les propositions artistiques de qualité en font l’un des évènements historique de l’agglomération niçoise.

Créé en 1948 sous l’impulsion de l’emblématique Charles Delaunay, deux évènements initiés entre le 22 et le 28 février 1948 s’inscriront dans l’histoire de la diffusion du jazz en France. Enthousiasme pour les uns, hostilité pour les autres : c’est un accueil mitigé qui est fait à ce premier festival international de jazz sous la direction artistique d’Hugues Panassié, alors président du Hot Club de France. Louis Amstrong, Stéphane Grapelli et Django Reinhardt seront de ceux qui se produiront au Casino Municipal de la place Masséna ou du prestigieux Negresco. Une parenthèse longue de 23 ans vient interrompre l’aventure niçoise pour réapparaître en 1971 en prenant le relais d’Antibes au Théâtre de Verdure et dans les jardins du square Albert 1er pour prendre son véritable essor en 1974.

Structurellement, le Nice Jazz Festival est une manifestation municipale de la Ville de Nice qui fonctionne par délégation de service public depuis 2010 par la direction de la communication et de l’évènementiel de la Ville de Nice, la direction artistique est depuis 2011 confiée à Henri Lapp. Surfant sur les décennies, la renommée du Nice Jazz Festival est restée intacte et fidèle à une programmation à la fois pointue et accessible à tous qui fédère tous les amateurs et les spécialistes du jazz en France.

Patrimoine - Michèle Cinéa - Directrice du Patrimoine

Les services du patrimoine de la Ville de Nice concentrent leurs activités autour de trois missions : la constitution d’un inventaire patrimonial, la gestion et restauration de monuments patrimoniaux et l’étude des découvertes archéologiques et des fouilles préventives. Forte d’un riche héritage architectural issu des périodes savoyardes et baroques, la Ville de Nice est détentrice d’un patrimoine culturel d’envergure et de plusieurs sites emblématiques comme la Villa romaine à Cimiez, où se trouve aussi le monastère et le Fort de Montalban.

De récents travaux pour la mise en place du Tramway ont donné lieu à des fouilles du sous-sol de Nice, celles-ci ont mis en lumière les fortifications de la vieille ville de Nice. Ainsi, une crypte archéologique a été aménagée près de la place Garibaldi, ce qui impliquait au niveau matériel la construction de passerelles pour permettre la déambulation, et la mise en lumière des espaces.

Les Journées du Patrimoine constituent l’évènement annuel qui permet à la Ville de Nice de valoriser son patrimoine matériel et immatériel.

Le budget dédié au service du patrimoine se divise en trois parties, une première part va au patrimoine de l’espace, une seconde à l’archéologie et une troisième au patrimoine historique et linguistique.