Back to top

Le concept de Maison Folie

Qu’est-ce qu’une « Maison Folie » ?

Ce concept est né dans la foulée de Lille 2004, Capitale Européenne de la Culture. Il existe aujourd’hui douze Maisons Folie, concentrées dans la région Nord-Pas-de-Calais, dont six dans la métropole lilloise, et une en Belgique.

Au XVIIIème siècle, les Maisons Folie étaient des lieux de divertissement, d’art et de libertinage pour la monarchie en villégiature. Ce terme reste connoté très positivement pour le public d’aujourd’hui.

En 2004, l’idée de Didier Fusillier et Laurent Dréano est de façonner des lieux pluridisciplinaires de création contemporaine, mais aussi des lieux culturels de proximité pour favoriser la démocratisation culturelle.

Les Maisons Folie ont pour vocation à la fois de diffuser spectacles et expositions éclectiques, et d’accueillir des résidences d’artistes. Ces espaces municipaux conviviaux hors du centre-ville ont investi des friches industrielles du XIXème siècle – essentiellement d’anciennes usines textile – en les réhabilitant sans trahir leur mémoire.

Les Maisons Folie s’inscrivent d’abord dans une action de sensibilisation et de développement du quartier, même si elles peuvent acquérir une envergure internationale avec la mise en valeur d’artistes étrangers. Cette double dimension de brassage des populations locales (avec l’appui des associations) et d’ouverture au grand public est un moyen de parer au risque de ghetto de proximité.

Céline Laflute