Back to top

Centre de création des arts de la rue à Marseille : Lieux publics

C’est au 16 de la rue Condorcet à Marseille dans le 16ème arr., au sein des quartiers nords de la ville, que se situe Lieux Publics. Nous y rencontrons Fabienne Aulagnier chargée de production, qui nous présente ce lieu atypique.

Ce lieu est la seule structure de ce type en France. Ce centre national de création des arts de la rue est une structure originale, unique détentrice de ce « label » en France. Organisée en association, ce centre national bénéficie d’une convention avec l’Etat mais aussi d’un soutien de la ville de Marseille. Il vit également d’autres subventions, notamment celles de différentes collectivités locales qui participent selon la nature des projets soutenus et montés par son entremise.

Fondé dans les années 1980, cette association s’appelait alors La ferme du buisson et était installée à Marne-La-Vallée. C’est en 1992 et 1993 que cette ferme déménage à Marseille et prend un nouveau nom. Lieux Publics est désormais installé dans un vaste espace de 500m2. Il est dirigé depuis trois ans par Pierre Sauvageon. Cette association se définit comme un lieu de création et d’accompagnement d’artistes afin que ceux-ci puissent y concevoir et préparer leurs projets de spectacle. Les locaux de Lieux Publics mis à la disposition des troupes soutenues permettent de réaliser des travaux de menuiserie et de serrurerie, de construire les décors et concevoir la scénographie.

En plus de cet apport technique, l’association accompagne ces projets en assurant un soutien financier et administratif, en organisant la communication (et offrant de nombreux contacts), et en participant à la diffusion des spectacles. Elle donne également la possibilité de tester les spectacles créés en offrant des résidences (à Aubagne) aux artistes. Lieux publics suit ainsi entre 12 et 16 projets par an.

Les projets actuels de Lieux publics sont :
- La création d’un réseau d’aide de projets à l’échelle européenne, au sein d’une collaboration avec d’autres structures européennes (des festivals, des associations). Lieux publics pilote ce réseau européen. L’aspect européen peut porter sur le sujet proprement dit, mais aussi sur la composition de l’équipe d’artistes acteurs du projet. Ce réseau est financé par Culture 2000. Dans ce cadre, 9 projets sont aidés et montés.

- La mise en place du projet « repère » : une « recherche action » qui existe depuis deux ans et dont le but est de croiser les regards en favorisant la rencontre entre des artistes étrangers à une ville et les élus de celle-ci. Cette rencontre donne lieu à un spectacle ou à une exposition (ex : Roubaix)

- La création d’un laboratoire sonore : « les sons dans la rue ». A cela correspond « Sirène et midi net », soit une manifestation qui a lieu tous les premiers mercredis du mois, et qui, prenant appui sur la sirène, présente une œuvre au public rassemblé en un lieu d’une ville. A chaque fois, un artiste différent expose son travail. Ce projet sert en quelque sorte de mini laboratoire, se prêtant à l’exécution de mini projets pour des artistes qui peuvent ainsi tester leurs créations.

Elodie Cheney, Sandrine Lambert et Vanessa Legentil